Soirée Minervois La Livinière 2015

carte Minervois

Lors de cette soirée présentée par Fabienne Balcon, nous allons Minervois La Livinièredécouvrir l’AOC Minervois La Livinière. Cette appellation, qui date de 1999, est au cœur de l’AOC Minervois (4200 ha environ) et s’étend sur une superficie de 340 ha. Le terroir se trouve dans la région dite du « Petit Causse », situé au bas du Piémont de la Montagne Noire. Elle regroupe 6 communes : Azillanet, Azille, Cesseras, Félines Minervois, La Livinière et Siran. La production est de 9000 hl et regroupe 2 caves coopératives et 32 caves particulières pour un rendement de 45 hl/ha. Les sols présentent une mosaïque de terrasses constituées de grés, schistes, calcaires, marbres et silex qui transmettent la minéralité aux vins. C’est un secteur très sec où les précipitations sont comprises entre 400 et 500 mm avec un déficit hydrique estival important. L’air frai qui descend du Causse à la tombée de la nuit permet de préserver une fraîcheur salvatrice sans entraver la maturité des raisins. Les cépages principaux sont Syrah, Mourvèdre et Grenache, ils doivent représenter au minimum 60% de l’encépagement (dont 40% minimum de Syrah ou de Mourvèdre) avec un complément possible par le Carignan, Cinsault, Terret, Piquepoul et Aspiran.

 

La Syrah donne des vins colorés, taniques et aromatiques (framboise, cassis, violette, poivron).

Le Mourvèdre est riche en tanins. L’intensité et la qualité de ses arômes croissent avec le vieillissement.

 

L’aridité importante du terroir développe la complexité aromatique de ses rouges qui présentent des arômes de cassis, d’olives noires et de cuir accompagnés de tanins élégants et d’une matière charnue.

 

Fabienne a sélectionné 6 vins.

Nous débutons avec la cuvée « La Cantilène » 2012 du château Sainte Eulalie. Ce domaine comprend 40 ha orientés plein sud à 250 m d’altitude sur des sols très caillouteux à dominante argilo-calcaire riche en manganèse. L’assemblage est composé de 55% de Syrah, 15% Grenache et 30% Carignan avec un élevage léger en barriques de 12 mois. La couleur grenat est soutenue avec des reflets violines. Les larmes sont épaisses et nappent le verre. Le 1er nez est expressif, ouvert, frai et capiteux avec des arômes de fruits compotés et d’épices. A l’agitation, les épices sont associées à des saveurs de cuir et de cerises grillot concentrées. En bouche le vin est ample, rond et long avec des goûts d’épices et de pruneaux. La garde est de 3 à 4 ans. A boire avec des grillades.

 

Ensuite nous continuons avec la cuvée « Gaston » 2011 du château Faîteau qui est composée de 70% Syrah, 15% Carignan et 15% Grenache. Le terroir est exposé est. La robe est grenat avec des larmes colorées. Le nez est fermé au départ, puis des senteurs de fruits noirs (mûres, cerises grillot), cacao, garrigue apparaissent. Le tout est tendu et frai. A l’agitation, nous avons une persistance des fruits noirs accompagnés de notes d’épices, poivre et une pointe de roche minérale. En bouche, les tanins sont fondus. Le vin est doux, soyeux, droit avec des pointes d’épices et de chocolat alliées à une grande longueur. A boire avec de l’agneau.

 

Le vin suivant vient de la cuvée « Marcelin » 2011 du domaine Lignères-Lathenay. La propriété comprend 18 ha exposé à l’est à 100 m d’altitude avec diverses nature de sols : argilo-calcaire, marnes calcaires, empierrements de grès. L’assemblage de cette cuvée est de 80% Mourvèdre et 20% Syrah. Le vin est passé en cuve. Les rendements sont de 25 hl/ha pour le Mourvèdre et 35 hl/ha pour la Syrah. La vendange est égrappée, la vinification traditionnelle avec 21 jours de macération. La couleur est grenat, voir noire avec des éclats violacés. Le nez se compose de petits fruits noirs, de réglisse et pain grillé, le tout avec de la fraîcheur. A l’agitation, le fruit reste ainsi que la fraîcheur mentholée et des odeurs de cuir surviennent. En bouche, nous avons un vin carré, construit où les tanins sont présents et donnent une texture satinée. Des notes de fumée et d’épices soulignent la finesse de ce vin. La garde va de 5 à 7 ans.

 

Nous passons ensuite au domaine La Rouviole millésime 2011. La propriété comprend 40 ha dont 30 ha de vignes exposées plein sud (ensoleillement exceptionnelle, plus de 300 j/an) avec des sols argilo-calcaire et grés entre 100 et 200 m d’altitude. L’âge moyen des vignes est de 40 ans avec un rendement de 30 hl/ha. La conception  du vin comprend un éraflage et une vinification traditionnelle par cépage. La fermentation se fait en cuve inox pendant 3 semaines. L’assemblage est bâti avec 80% Syrah (pour la garde) et 20% Grenache. L’élevage est de 1 an pour la Syrah en barriques de chêne français à 80%. Le Grenache est élevé en barriques (2ème vin) puis vieilli en cuve inox. La coloration est grenat avec des belles larmes denses. Le nez est ouvert, il se compose de saveurs vanillées et toastées avec des fruits compotés et des prunes. Le second nez dévoile un parfum chaleureux de cassis et d’alcool. Ce vin enveloppe la bouche. Des bouquets d’épices, réglisse, pruneaux et fruits macérés se manifestent. A carafer 2 à 3 heures avant de le servir sur un gigot d’agneau ou une entrecôte poêlée à la lyonnaise. Il s’agit d’un vin de garde.

 

Le 5ème vin vient du domaine Cantaussel cuvée « Pic Saint Martin » millésime 2010. Cette exploitation se compose de 10 ha à une altitude 300 m orientée nord-sud. Le sol est argilo-calcaire, gréseux, caillouteux et pauvre en forte pente et terrasses orientées sud et sud-ouest. L’assemblage comprend 79% de Syrah et 21% de Grenache avec un rendement de 36 hl/ha. La vinification est séparée pour les deux cépages avec un éraflage total. Assemblage et élévage sont de 24 mois en fûts de deuxième vin de 500 litres en chêne de l’Allier. La robe est très noire, grenat foncée avec des larmes fines. Le nez est un ensemble de fruits noirs (cassis, mûres) associés à des arômes toastés de cacao et d’épices. A l’agitation, nous avons toujours les fruits noirs avec en plus des notes poivrées, de la tension et de la fraîcheur. En bouche, la fraîcheur reste avec des tanins soyeux et fins avec une pointe de réglisse. A boire avec des gibiers et des rotis.

 

Le dernier vin de la soirée est la cuvée « les vignes Oubliées » 2009 du domaine Ancely. La propriété comprend 20 ha avec un rendement de 25 hl/ha avec des sols argilo-calcaires. Syrah et Grenache constitue l’assemblage. La Syrah est passée en barriques pendant 12 mois. La couleur tire sur le noir avec des larmes fines et nombreuses. Le nez est fait de fruits compotés, d’épices, de café avec un arôme de pruneaux qui domine. Au second nez, les odeurs se concentrent sur la violette, la réglisse et un peu le cuir, tout en fraîcheur. Cette impression de fraîcheur persiste en bouche. Les tanins sont légers avec une pointe de fruits noirs. La longueur est bonne, ce qui rend ce vin très équilibré. La garde peut aller jusqu’à 10 ans. A boire avec du gibier.

 

En conclusion, cette appellation est une découverte très intéressante avec des prix allant de 12 à 14,5 euros sauf pour le domaine La Rouviole à 18 euros. Le degré d’alcool varie entre 14,5 et 15 degré. Pour l’ensemble des vins, la fraîcheur et la finesse permettent de ne pas ressentir l’alcool. Nous avons pris beaucoup de plaisir à déguster ses vins. Le coup de cœur, après plusieurs tours de vote est allé à  la cuvée « Pic Saint Martin » millésime 2010 du domaine Cantaussel. Pour la petite histoire, ayant participé aux toasts, nous avons eu droit aux bouteilles des domaines La Rouviole et Cantaussel. Nous les avons regoûtées le lendemain, le domaine La Rouviole surclasse le domaine Cantaussel après une nuit d’aération.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *