Soirée Grands Vins 2017

Cette soirée Grands Vins 2017 est consacrée aux coups de cœur de Stéphane Le Rest qui nous a concocté un assortiment de 5 vins.

gds vins

 

Nous débutons par un Nuits Saint-Georges blanc 2014 « Clos de la Maréchale » du Domaine Mugnier. Il s’agit d’une propriété familiale de 14 hectares. L’élevage dure 12 mois dans des barriques âgées de 3 ans. Le vin a été carafé 2 heures. Le cépage Chardonnay donne une couleur jaune clair avec de belles larmes et des reflets éclatants. Le nez est d’intensité moyenne avec des notes d’amandes et de fruits blancs. A l’agitation, des odeurs de fruits secs et de grillé apparaissent. En bouche, l’attaque est souple, assortie d’une grande longueur avec une finale légèrement amère. La matière est présente alliant finesse et puissance. Le tout reste frais et minéral. Ce vin est à servir sur des Saint-Jacques poêlées ou des langoustines grillées. La garde est de 5 ans.

 

Nous poursuivons notre voyage vers l’Alsace avec un Riesling Grand Cru Hengst 2011 du Domaine Josmeyer qui comprend 28 hectares en biologie et biodynamie. Ce Grand Cru Hengst signifie « étalon », il culmine à 360m sur des sols calcaires parsemés de marnes et représente une surface de 53,02 ares. La robe est jaune dorée et brillante. Nous avons de belles larmes. L’intensité aromatique est bonne avec des notes pétrolées. A l’agitation, le coté pétrole reste mais des arômes de citron confit et pierre à fusil apparaissent. En bouche, la fraicheur domine avec un grand volume et de la puissance. La longueur est phénoménale. Des plats tels que des fruits de mer, sushis, sashimis, lotte à l’armoricaine ou viandes blanches à la crème conviendront parfaitement. La garde est de 10 ans.

 

Nous passons maintenant au rouge avec un Languedoc vin de Pays du Gard « Reserva Especial n°3 » du Domaine Roc D’Anglade. Cette propriété comprend 10 hectares en agriculture biologique sur des terroirs argilo-siliceux sur marnes calcaires. Pas de millésime pour cette cuvée, il s’agit d’un assemblage des millésimes de 2009 à 2014 à base des cépages Carignan, Syrah et Grenache. Elle a été mise en bouteilles en 2015 et a bénéficié de 4 heures de carafage. La couleur est soutenue, la robe sombre. De nombreuses larmes tapissent le verre. Au premier nez, l’intensité est bonne avec des odeurs de garrigue, d’épices et de fruits noirs. L’agitation apporte une note de café et de la fraîcheur. Celle-ci persiste en bouche accompagnée de saveurs de fruits rouges croquants avec des tanins fondus. L’ensemble est équilibré. La garde va de 4 à 5 ans. Ce vin peut être bu avec des tendrons de veau confits, carré d’agneau aux herbes, filet de bœuf sauce truffée, tournedos Rossini.

 

Le vin suivant est un Côtes du Roussillon rouge, cuvée « Muntada » millésime 2011 du Domaine Gauby qui couvre 85 hectares. Les parcelles sont situées entre 150 et 200 mètres d’altitude avec une forte influence maritime. Cette cuvée « Muntada » tient son nom d’un lieu-dit dont le sol est composé de schistes et de calcaires. Il s’agit d’un assemblage formé de 45% de Grenache noir de 50 ans, 45% Carignan de 120 ans, 5% de Mourvèdre de 20 ans et 5% de Syrah de 15 ans. L’élevage se fait en foudres et barriques anciennes pendant 30 mois. Le vin est carafé 4 heures. La couleur est soutenue, la robe sombre avec des reflets violines. Au nez, l’intensité est bonne avec des odeurs de thym, d’épices et une pointe mentholée. Le second nez laisse la place à la fraicheur. En bouche, la fraicheur mentholée est toujours là. Le volume et la longueur sont impressionnants ainsi que la finesse. Des saveurs de réglisse apparaissent. La Grenache donne un coté gourmand. Ce vin sera parfait pour une daube de chevreuil ou un gigot de 7 heures. Nous avons une garde de 10 ans.

 

Pour terminer la soirée, Stéphane a prévu un Pomerol 2008 Château le Gay. Cette propriété s’étend d’un seul tenant sur 10,5 hectares sur des sols argilo-graveleux du plateau de Pomerol. Nous avons un assemblage de Merlot (90%) et Cabernet Franc (10%). Les vendanges sont manuelles, suivi d’un tri optique au cuvier puis une micro vinification en barriques neuves et élevage de 18 mois. Seulement 20 000 bouteilles sont produites par an sur la base de 25 hectolitres par hectare. Un carafage de 3 heures a été fait. La robe est noire et profonde avec des reflets tuilés. Les larmes sont présentes ainsi qu’un peu de dépôt. Le nez révèle des odeurs de fruits noirs et de cuir avec des arômes de torréfaction. En bouche, le vin est puissant et velouté avec des saveurs de café. Les tanins sont fondus et fins. Nous avons une bonne longueur et beaucoup de volume. Ce vin accommodera une côte de bœuf, un filet de canard. La garde est de 20 à 30 ans.

 

Un grand merci à Stéphane pour cette soirée, la qualité et la variété des vins présentés qu’il a pris sur sa réserve personnelle. A ce niveau-là, il faut savoir que ce sont les vignerons qui « donnent » leurs vins à leurs clients préférés. Nous sommes sortis des sentiers battus.. Le degré d’alcool varie entre 13 et 14°.

Les commentaires sont fermés.