Soirée Toscane Sangiovese 2015

toscane

 

Le 16/01/2015, nous étions conviés à une soirée consacrée aux vins italiens situés en Toscane. Ce cours était animé par Bernard Huang. Pour commencer, voici un résumé de la présentation qui était fort riche.

L’Italie est le 1er producteur mondial de vins avec 45 millions Toscaned’hectolitres en 2013. Elle comprend plus de 100 cépages indigènes rouges et plus de 80 en blancs. Le système d’appellation est le suivant: VDT < IGT < DOC (équivalent AOP) < DOCG (équivalent crus ou village).

La région à laquelle nous nous intéressons est la Toscane, elle se situe au centre de l’Italie, entre les villes de Pise et Florence au nord et Rome au sud et comprend un vignoble de 85000 hectares. Les sols sont composés de galestro (forme grumeleuse d’argilo-calcaires) et d’albarese (plus lourd). L’appellation principale est le chianti avec des sous-appellations qui correspondent à des appellations villages comme dans les côtes du Rhône.

Pour le chianti, les principales appellations sont les suivantes : montescudio, bolgheri, val di cornia, monteregio di massa marittima (maremma toscana), val d’arbia, montecucco, brunello di montalcino, sant’atimo, vino nobile, vin santo di montepulciano, moscadello di montalcino, morellino di scansano, bianco di pitigliano, sovana, parrina, ansonica costa dell’argentario, super toscan, … La production est constituée essentiellement de rouges et à 80% avec le cépage sangiovese.

Pour commencer la soirée, Bernard a sélectionné un blanc, un Maremma Toscana cuvée « Luminoso » 2013 du domaine Podere San Cristoforo assemblage des cépages vermantino, trebbiano et malvoisie. A l’œil, la robe est jaune pâle et brillante avec un disque épais, le nez est floral avec des notes de guimauve ; en bouche, nous avons de la fraîcheur et à l’attaque, une belle acidité ; la finale est anisée avec des notes herbacées. Ce vin ira sur des viandes blanches. La production est confidentielle (5000 bouteilles).

Ensuite, nous passons aux rouges, avec un maremma toscana du domaine Podere San Cristoforo cuvée « Baci di Sangiovese » 2013, cépage 100% sangiovese. La robe est rubis avec des reflets violines, le disque est fin. En bouche, outre la fraîcheur, les tanins sont fondus, on dirait un jus de fruits et la finale fruitée rappelle le nez. A noter que ce vin à boire jeune, est passé 5 mois en fut de chêne sans que cela se remarque. Le toast d’accompaIl sera à déguster avec un poulet rôti.

Le 3eme vin de Podere San Cristoforo est un rouge maremma toscana, cuvée « Amaranto » 2012, 100% sangiovese. La couleur est grenat foncé avec des reflets violines. Au nez, nous avons des arômes de viande rouge, organique, avec des notes de cuir. Au palais, soulignons une belle fraicheur fruitée et épicée. A consommer sur des encornets et poivrons grillés.

Le suivant est un DOC Chianti 2013 du domaine Malenchini, 100% sangiovese. La couleur est rubis et brillante. Des notes animales et de gibier prédominent au nez. En bouche, la fraîcheur prévaut avec des pointes de fruits compotés. Les mets à assortir : du salami et des pâtes arrabiata.

Nous restons sur le domaine Malenchini avec un DOC Chianti Colli Fiorentini 2013 composé de 90% de sangiovese et 10% canaiolo. La tonalité est brique avec des jambes bien présentes, le nez est animal, la matière est structurée avec de l’acidité et de l’astringence. Il s’agit d’un vin de garde entre 8 et 10 ans. Bernard suggère une quiche aux poireaux.

Puis, retour au domaine Podere San Cristoforo avec l’appellation maremma toscana cuvée « Carandelle » 2013, 100% sangiovese ; robe grenat agrémentée de reflets violines, des arômes de fruits, en bouche de la puissance avec une longueur sur le fruit. Il accompagnera à merveille de l’agneau ou un magret fumé.

Enfin, une surprise pour le dernier vin : c’est un super toscan, c’est à dire un vin produit enToscane mais qui ne répond pas au cahier des charges « Chianti » à base de sangiovese. Ce type de vin est apparu dans les années 90 à l’initiative de quelques vignerons passionnés (Pietro Antinori). C’est un phénomène similaire à celui des vins de garage bordelais. L’IGT costa toscana (super toscan) de ce soir provient du domaine Duemani cuvée « Cifra » 2011, 100% cabernet franc. La robe est foncée, presque noire. Au nez, des notes de réduction sont présentes, elles disparaissent à l’agitation pour laisser la place à des arômes de fruits noirs. En bouche, nous avons des pointes herbacées et de garrigue accompagnées d’une grande fraîcheur en finale.

En conclusion, une belle soirée, nous avons été surpris par la fraicheur de l’ensemble des vins, jamais alcooleux malgré des degrés allant de 13 à 15. Les prix sont compris entre 9,20 et 18 euros, sauf pour le super toscan qui culmine à 27,40 euros.

La plupart des étiquettes sont belles, élégantes et pratiques : il est possible d’en détacher une partie avec les informations principales du vin. Il y en avait même une en braille !

 

Deux coups de cœur pour ces 4 soirées : la cuvée « Carandelle » 2013 du domaine Podere San Cristoforo avec l’appellation maremma toscana et le DOC Chianti Colli Fiorentini 2013 du domaine Malenchini.

L’Italie est aussi un pays de vins depuis l’antiquité ; les grecs la nommait Oenotria pays du vin ou des vignes palissées.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *