Touraine 2015

touraine1

 

 

 

Vins de Touraine

Vins de Touraine

Cette soirée est consacrée à la Touraine, enfin la Touraine sans les appellations Montlouis et Vouvray. Elle est présentée par un nouvel intervenant, Guillaume Joubin qui nous propose 7 vins, 3 blancs, 3 rouges plus un effervescent. Situé au cœur du Val de Loire, le vignoble s’étend autour de la ville de Tours et comprend les départements de l’Indre (36), l’Indre-et-Loire (37), Loir-et-Cher (41), Loiret (45), Cher (18), Vienne (86) et la Sarthe (72). Les sols sont principalement composés de craie tuffeau, argilo-calcaires, argiles à silex. La carte ci-dessous situe les différentes appellations.

touraine2

L’AOC Touraine regroupe six dénominations géographiques :

– AOC Touraine-Amboise,

– AOC Touraine-Azay-le-Rideau,

– AOC Touraine-Mesland,

– AOC Touraine-Noble Joué,

– AOC Touraine-Chenonceaux,

– AOC Touraine-Oisly.

 

Les vins les plus connus viennent des communes de Chinon, Vouvray, Bourgueil, Saint-Nicolas de Bourgueil, Montlouis-sur-Loire, Cheverny.

Le vignoble est riche et varié, nous avons des vins blancs, rouges, rosés, moelleux, mousseux et pétillants sous un climat océanique tempéré.

Pour le rouge, les cépages en place sont le cabernet franc, le cabernet sauvignon, le côt, le gamay, le grolleau, le pineau d’Aunis.

Le blanc englobe les cépages chenin, sauvignon, romorantin, chardonnay et menu pineau.

 

En premier vin, Guillaume nous propose un blanc Touraine Sauvignon 2013 vieilles vignes du domaine Baron, 30 ha en reconversion bio. La robe est claire, limpide, brillante avec des reflets gris. Le premier nez dégage une belle intensité aromatique végétale et de fruits blancs (poires). Le coté végétal ressort plus au deuxième nez. En bouche, le vin et vif, franc, bien équilibré. La longueur est courte. A boire à l’apéritif ou avec des fromages de chèvre et des asperges.

 

Le second vin est un Cheverny blanc 2013 du domaine familial Philippe Tessier d’une superficie de 23 ha. La propriété se compose de trois types de sols : silico-argileux (sables), silico-argilo-calcaires et graviers sur halums (sédiments marins), le tout sur du calcaire. Ce vin est un assemblage de sauvignon, chardonnay et menu pineau conservé en foudre de 10 ht avec un rendement de 36 ht/ha. La couleur est brillante, jaune pâle avec des reflets gris. Le premier nez est fermé bien que fin et élégant avec des notes florales et de vanille. A l’agitation, des arômes de poires et de fumée apparaissent. L’attaque est franche avec de la tension, de la fraicheur et de la longueur. En bouche, les saveurs de fumées restent associées à des notes d’agrumes. Il s’agit d’un vin de gastronomie qui peut être carafer, à déguster avec des asperges, fromages de chèvre, mais aussi des crustacés, poissons et charcuteries. A boire dans les 3 à 5 ans.

 

Nous passons ensuite au Touraine-Amboise blanc cuvée « Bel Air » millésime 2014 du domaine la Grange Tiphaine. Ce vin est issu de vignes âgées de 70 ans, exposées sud-est sur des sols d’argiles à silex, un seul cépage: le chenin. La robe est jaune pâle et brillante. Le nez est expressif, droit et intense sans être complexe allié à des arômes de poires au deuxième nez. En bouche, le vin est ample, gras et opulent. Tout en équilibre avec de la longueur et de la fraicheur. Ce vin se sert à l’apéritif, avec des grillades ou des poissons. La garde va de 2 à 5 ans. Il est conseillé de l’ouvrir 1/2 heure avant et de le servir frais.

 

Le 4ème vin est une curiosité qui permet de faire la transition avec les rouges. Guillaume nous présente un coteaux du Loir 2013, cuvée « Garance » de la propriété « les Maisons Rouges ». Cette exploitation regroupe 7 ha en biodynamie. Les sols sont en majorité composés d’argile et de tuffeau. Cette cuvée est un 100% pineau d’Aunis. La couleur est rouge clair avec des reflets orangés, légèrement tuilés. Le nez exprime des senteurs poivrées et de fruits rouges qui sont complétés à l’agitation par des épices. En bouche, nous retrouvons des pointes de poivres et d’épices avec en plus des notes de violettes. Nous avons de l’acidité et une bonne longueur. A associer avec des rillettes, de la charcuterie, voir du poisson. Ce vin est à boire.

 

Nous continuons ensuite les rouges en revenant au domaine « La grange Tiphaine » avec un Touraine-Amboise rouge cuvée « Ad Libitum » (à volonté) qui est un assemblage des cépages côt, cabernet franc et gamay. La robe est noire complétée par des reflets violines et des larmes épaisses. Le nez est intense, sur des fruits croquants. L’agitation révèle des arômes de fruits rouges associés à des notes animales. La bouche reprend le commentaire du nez, sur des fruits avec des tanins veloutés et une bonne longueur. Le vin est droit et expressif. La garde est de 2 à 5 ans. A boire avec des viandes au barbecue, une volaille grillée ou de la charcuterie.

 

Le vin qui suit est un chinon du domaine Lenoir cuvée « Les Roches » millésime 2008. Les vendanges manuelles se font avec des grappes entières suivies  d’un long élevage (5 à 6 ans) en foudre. La propriété regroupe 3 ha de cabernet franc. La couleur est rouge foncée avec des reflets violets. Le nez est complexe, saveurs de champignons et sous-bois. Le second nez donne des odeurs animales, de cuir et de cerises à l’eau de vie. La bouche est longue avec des notes animales. La garde est de 10 à 15 ans. A carafer et à boire avec des viandes rouges.

 

Le dernier vin est un effervescent, un crémant de Loire brut cuvée « Pureté de Silex » de Vincent Girault. Ce vignoble comporte 55 ha. L’assemblage se compose de chenin blanc (40%), chardonnay (20%), cabernet franc (20%) et cabernet sauvignon (20%). La couleur est limpide, jaune pâle avec des bulles fines. Le nez est léger avec des arômes de pommes vertes et d’amandes amères que nous retrouvons en bouche associées à de la fraicheur et de la longueur. A boire à l’apéritif ou au dessert.

 

En conclusion, malgré un cahier des charges difficile (Val de Loire sans les appellations Montlouis et Vouvray) Guillaume nous a fait découvrir des vins droits et expressifs. Il a réussi à trouver des choses intéressantes en 2013 qui est une année difficile dans le Val de Loire. Notre coup de cœur ira au Touraine-Amboise cuvée « Bel Air » du domaine « La Grange Tiphaine ». Les prix sont compris entre 7 et 11 euros hormis le chinon du domaine Lenoir qui est à 15 euros. Le degré alcoolique varie entre 11,5 et 13 degrés.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *