Stéphane Le Rest : des cours d’oenologie au métier de caviste

Soirées initiation. Soirée Grands vins. Soirées découvertes. Stéphane Le Rest anime, depuis 8 ans, une dizaine de stages par an pour l’AOC.

Fondateur, en 2011, de la cave Les couleurs du vignoble, à Montauban-de-Bretagne, rien ne le destinait à défendre le vin et les vignerons. Sauf peut-être son intérêt pour les histoires et la recherche.
Tout commence en 1996. Après une maîtrise d’histoire, Stéphane Le Rest s’est orienté vers le métier d’archiviste. Toute la journée, il hante les caves (déjà !) et les greniers des archives départementales de Quimper, sa ville de naissance, pour y classer et répertorier les documents. « Certains étaient au moins aussi poussiéreux qu’un Château Margaux 1961. Mais on ne ressentait pas la même ivresse quand on les ouvrait. Pour les flacons je faisais confiance à un caviste pas très loin de chez moi »

Par curiosité, pour en savoir plus sur les cépages, être capable de se faire sa propre opinion, il s’inscrit à un cours d’œnologie proposé par celui-ci. Puis à un second. Et un troisième. Le pli est pris. « Les lectures, les rencontres et surtout les dégustations, m’ont donné envie d’aller plus loin. Petit à petit, l’idée d’en faire mon métier est née ».

En 2002, il saute le pas et s’inscrit à une formation de 10 mois à l’école hôtelière de Vannes. À la sortie il est embauché dans une cave à Rennes. « Quand on aime le vin, on a envie de faire partager ses coups de coeur, d’être l’interlocuteur direct des vignerons. Ma boutique me permet d’aller jusqu’au bout de ma passion. J’ai aussi pu y développer cette idée de transmission à travers des cours ou chez des particuliers ».

Un parcours à méditer avant de s’inscrire à un stage d’oenologie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *